fbpx
Aller au contenu

Agir pour la nature au jardin ou comment photographier les oiseaux à domicile

    Et si on transformait son (bout de) jardin en un véritable lieu de vie pour les oiseaux et la petite faune en général ? Un défi pas si fou qui permet de joindre l’agréable à l’utile. Pour nous aider dans cette quête, les éditions La Salamandre viennent de publier un livre, Agir pour la nature au jardin, pour nous expliquer comment leur offrir le gîte et le couvert.

    Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat non rémunéré avec la Salamandre.

    Les meilleures photos qu’on fait nous viennent souvent des endroits qu’on connait le mieux. C’est dans ces conditions qu’on sait précisément se positionner – à la brindille près – et quand venir pour capter l’oiseau de passage et les belles lumières. Quand on n’a pas le permis comme moi, on a intérêt à bien choisir là où on habite (ou à pédaler vite)… A moins que, s’il n’est pas possible d’aller jusqu’à la nature, elle vienne jusqu’à nous ?! La nature sait être généreuse pour peu qu’on lui accorde un peu de place et de temps, et qu’on sache quelques bonnes astuces.

    Le livre Agir pour la Nature au jardin de David Melbeck fait partie de ces bouquins qui risquent bien de ne plus quitter la table de chevet. Très pédagogique et joliment illustré, il vise à donner le plein d’inspiration à tous ceux qui ont envie de mieux accueillir la biodiversité à domicile. Le jardin à la pelouse bien tondue est mort, vive le jardin !

    Un accenteur mouchet photographié depuis le jardin de mes parents en banlieue parisienne

    Viens, à la maison…

    Faire de son jardin un lieu de vie pour la faune sauvage, c’est un peu comme recevoir des invités. Il faut leur apporter le gîte et le couvert. Partant de ce constat, le livre propose une liste d’aménagements dans laquelle piocher en fonction de la taille de son jardin et de l’énergie qu’on a envie d’y mettre. Il se présente non pas tant comme un manuel qu’il faudrait lire du début jusqu’à la fin, mais plutôt comme une boîte à outils qu’on ouvrirait en fonction de ses besoins. 

    Une première partie détaille les différents habitats qu’on peut créer. Les plus volontaires pourront se lancer dans l’installation d’une mare (le rêve de tout naturaliste), les plus occupés comme moi (une fausse excuse naturellement) se contenteront de laisser la végétation se développer dans un coin de jardin. A chaque idée correspond une liste d’espèces que vous pourriez voir, une fois mise en application. Et ça marche, au bout de quelques semaines, je vois déjà les moineaux et les chardonnerets plonger avec bonheur dans les graminées qui bordent la haie !

    Le coin aux herbes folles du jardin en bordure de haie

    La suite du livre fait un peu plus réfléchir. Elle propose de remettre en cause certaines idées reçues sur les mauvaises herbes et réhabilite des plantes honnies comme la ronce, les pissenlits ou encore les orties. On y découvre des choses passionnantes comme le fait que la ronce permet aux graines d’arbres de germer sans être broutées par un chevreuil. Voilà donc pourquoi la haie de la maison de mes parents s’est enrichie de chênes au fil des ans !

    Enfin les plus bricoleurs pourront se régaler avec la dernière section du guide consacrée aux installations spécifiques destinées à accueillir une espèce en particulier. Des refuges hivernaux pour hérissons aux nichoirs à Martinets en passant par les gîtes pour abeilles solitaires, il y a de quoi faire pour rendre service à la nature et faire de belles observations sans se fatiguer. Ces aménagements sont d’autant plus utiles que des espèces comme les Hirondelles et les Martinets traversent une véritable crise du logement à cause de la rénovation du bâti et des matériaux lisses utilisés dans les constructions modernes.

    Ce livre est fait pour vous si…

    • Vous avez un jardin et que vous cherchez comment augmenter vos chances de croiser un Hérisson ou un Rougegorge.
    • Vous préférez les pelouses fleuries au gazon impeccable du voisin d’en-face.
    • Vous êtes un peu bricoleur

    Les points forts du livre

    • De nombreuses idées à lire et à relire
    • La liste des espèces favorisées pour chaque proposition d’aménagement
    • Des conseils précis pour être guidé tout du long
    • Les illustrations tout en douceur de Sylvain Leparoux
    • L’essentiel du jardinage expliqué en fin de livre

    Wish list

    • Le guide classifie les jardins en 3 catégories (jardinet, jardin de taille moyenne, grand jardin) sans pour autant donner des repères en termes de surface. C’est peut-être évident pour certains, mais les esprits les plus torturés se questionneront longtemps avant de s’identifier à une catégorie !
    • Une transcription vidéo des fiches action serait géniale pour passer de la théorie à la pratique !

    En bref
     Titre : Agir pour la nature au jardin, Editions Salamandre
     Auteurs : David Melbeck (textes), Sylvain Leparoux (illustrations)
     Nombre de pages : 202
     Prix : 24 €
     Lien : https://boutique.salamandre.org/agir-pour-la-nature-au-jardin.pdt-1178/ 

    Suivez les Plumes avec Comme un Pinson🕊️

    Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.